Retour sur la soirée Coiffance Professionnel au salon Raphaël Perrier

Je vous en avais déjà parlé il y a quelques temps, la marque Coiffance Professionnel propose des produits capillaires de qualité en salon de coiffure (mais aussi à emporter chez soi !).

Mardi 2 juillet, j’ai eu la chance d’être invitée au lancement d’une nouvelle gamme de produits pour l’été, ainsi que d’une coloration en salon, et ce dans le super cadre du salon Raphaël Perrier situé dans le VIIIème arrondissement de Paris.

(Je m’excuse déjà pour la médiocre qualité des photos à venir, toujours cette beta d’iOS 7 qui ne fait pas que du bien à mes photos… Du coup je vais exceptionnellement aussi mettre des photos « presse », pour soulager vos yeux…)

 

Soirée Coiffance Professionnel Salon Raphaël Perrier 1

 

Soirée Coiffance Professionnel Salon Raphaël Perrier 3

 

Soirée Coiffance Professionnel Salon Raphaël Perrier 2

 

Il s’agit du salon des équipes formées par Raphaël Perrier, multiple champion de France et champion du monde de la coiffeure seul et en équipe en 2010.

Depuis, il œuvre notamment sur les défilés Dior, Armani… ainsi qu’en temps que créateur sur les comédies musicales comme Mozart l’Opéra Rock. Oui, il y a du niveau.

 

Il travaille aussi en collaboration avec la marque Coiffance Professionnel : développement des produits mais aussi en formant ses équipes autour de ces derniers, et bien entendu leur utilisation dans ses salons.

 

C’était un peu impressionnant d’entrer dans un tel salon, mais par chance nous n’avons pas été pris de haut et au contraire été traitées comme des princesses (j’ai un peu la phobie des coloristes qui me lancent des noms d’oiseaux parce NON MAIS VOUS VOUS RENDEZ COMPTE VOUS AVEZ BIEN TROIS TEINTES LA NON MAIS ÇA VA PAS LA TÊTE).

Bref.

 

Après avoir été servie en champagne (oui, oui) et en petites créations apéritives, je me dirige vers le stand de la nouvelle collection estivale : la gamme H.Care Sun Protect.

 

Soirée Coiffance Professionnel Gamme H.Care Sun Protect

 

Elle se compose de quatre produits : un shampooing, un masque protecteur, un soin protecteur et un élixir protecteur.

Tous agissent avec une protection solaire et des actifs réparateurs post-soleil, sable, sel…

Et pour couronner le tout : ça sent très bon le monoï !

La bonne nouvelle c’est que je suis repartie avec l’ensemble de la gamme, et même si la plage semble loin, très loin, je peux profiter du soleil et du beau temps pour déjà la tester 🙂

Revue à suivre très bientôt donc !

 

Je me dirige ensuite vers le stand présentant la coloration Color Concept Care : ton sur ton, à 88% naturelle, à laquelle s’ajoute une ou deux huiles, selon le type de cheveux et l’effet voulu :

Amande douce : nutrition et régénération,

Blé : hydratation et douceur,

Kukui : anti-frisottis et réparation,

Sésame : vitalité et protection UV,

Bourrache : hydratation et élasticité,

Avocat : éclat et brillance.

Soirée Coiffance Color Concept Care

 

S’agissant d’un ton sur ton, n’espérez pas passer de brune à blonde, néanmoins il existe de très belles couleurs allant jusqu’au rouge et violet (de plus on m’a confié qu’ils travaillaient déjà à une coloration permanente qui permettrait plus de changements, toujours avec l’utilisation de ces huiles).

 

Après la petite explication sur cette gamme prometteuse, je me rend au stand « Diagnostic capillaire », et j’ai un peu honte ! Oui, bon, je reviens de Londres et la pollution m’a complétement abimé la crinière, du coup c’est loin d’être au top.

Mais contrairement à ce que je pouvais m’attendre, pas de critiques mais une vraie discussion, un moment bien agréable qui finit sur… la remise d’un bon pour une coupe/brushing !

 

Soirée Coiffance Professionnel Bon Coiffure

 

Alors, là, c’est la grande joie, parce que ce genre de bon vaut de l’or, quand même ! Et se faire chouchouter par une telle équipe habituée des podiums, c’est plutôt la classe.

(J’ai déjà pris rendez-vous pour cette fin de semaine ^^).

 

Après ça, direction le stand coiffure !

Très rapidement (mais alors vraiment, vraiment rapidement, on voit les habitués des Fashion Week !), Thierry me réalise une coiffure toute mignonne et en accord avec mon look du jour 😀

 

Soirée Coiffance Professionnel Coiffure

D’autres aux cheveux incroyablement longs auront aussi des résultats au top, c’était impressionnant.

 

Et ce n’était pas encore fini, direction le stand maquillage !

Soirée Coiffance Professionnel Maquillage 1

 

Et après une journée de travail, ça m’a fait le plus grand bien disons le.

Soirée Coiffance Professionnel Maquillage 2

 

(Ahahah cette photo en mode « grosse tête »)

 

Je passe ensuite au photocall, et repars chez moi, mais pas les mains vides 🙂

 

Petit butin de la soirée :

Butin soirée Coiffance Professionnel

Un sac bien mignon par Natacha Birds ! Et par ailleurs, un bon pour un avatar gratuit 😀 Je suis impatiente d’avoir le mien.

Une pochette pour aller à la plage sans abimer ses affaires, la photo du photocall, et l’ensemble de la gamme solaire.

 

En conclusion, une superbe soirée où nous avons été bien chouchoutées ! Je suis très impatiente de retourner au salon, et de vous parler de ces produits 🙂

Manucure Animal Crossing New Leaf avec les vernis 1 Seconde de Bourjois !

Vous l’avez compris, je suis accro à Animal Crossing New Leaf

 

Du coup l’envie me trainait en tête d’en faire un nail art, et quand j’ai vu les belles couleurs des vernis 1 Seconde de Bourjois, j’ai sauté le pas !

 

Vernis 1 Seconde Bourjois

 

Pile ce qu’il me fallait, de gauche à droite : le Sunny Sunday, le Méli Melon et le Turquoise Block !

 

Je me suis lancée, tout d’abord en commençant par la feuille, à l’aide du dotting tool et du pinceau de la même marque.

Assez pratique parce qu’il n’y avait pas besoin de trop attendre que la base jaune sèche, par contre du coup il fallait se dépêcher pour appliquer le vert sans faire de gros pâtés.

Un peu le stress de me foirer aussi. Mais ça a été, *je trouve*.

 

Feuille nail art Animal Crossing New Leaf

 

Désolée les photos sont de mauvaises qualité, j’ai installé iOS 7 en bêta sur mon iPhone et depuis les photos sont un peu nulles…

 

Et pour rester dans le thème de la 3DSXL édition limitée, j’ai ajouté des pois sur les autres ongles (mais le Sèche Vite a un peu abimé le jaune sur l’accent nail). 🙂

 

nail art Animal Crossing New Leaf

 

Alors, qu’en pensez-vous ?

Dans mon entourage et au travail, personne ne joue vraiment à ce jeu donc je n’ai pas eu trop de remarques…

J’aime assez le résultat glossy des 1 Seconde en tout cas !

La Mad Summer Box : mon « anniversaire » avec les box beautés

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai été un peu contrariée avec la Glossybox (voir ici).

Du coup, exit l’abonnement mensuel, je n’ai gardé que la Little Box pour le moment.

 

Néanmoins, quand la Mad Summer Box a été annoncée, j’ai décidé de me laisser tenter car la première MadBox a été aussi ma toute première box beauté, et finalement l’une des meilleures parmi toutes.

 

Le design de la box reprend un peu celui de l’original, sobre mais classe. Reste à voir ce que je vais trouver à fourrer dedans cette fois-ci !

Mad Summer Box

 

Et le Madame Figaro du mois de Juin, ce qui tombe plutôt bien. Je ne l’ai pas encore lu mais les thèmes abordés ont l’air sympa.

Ce qui me fait penser au lancement de Vanity Fair en France, dont tout le monde parle, vous l’avez lu ? Qu’en pensez-vous ?

 

Aussi, les premiers chapitres d’un livre, Parfums. Je n’aime pas trop ce genre de mini-livres incomplets mais pourquoi pas.

 

Madame Figaro Mad Summer Box

 

Et les produits :

Produits Mad Summer Box

 

Pas vraiment de full-size, mais certaines miniatures sont assez grandes, ce ne sont pas non plus des échantillons.

Au programme :

  • De la crème en monodoses, « hydration jeunesse jour et nuit », pas forcément adaptée à ma peau mais ça peut bien être pratique, de la marque ioma tabs,
  • Un spray bronzant visage et corps Esthederm, pour préparer la peau à l’exposition (à utiliser avant de partir en vacances par exemple),
  • Une base unificatrice de teint Smashbox, pour le coup ça va me servir,
  • Le Pore Minimizer de Sisley, ça aussi ça va être bien,
  • L’Huile Divine de Caudalie, difficile de ne pas faire le rapprochement avec l’Huile Prodigieuse de Nuxe, à voir…,
  • Et un parfum rem de Reminiscence. Oui comme les gâteaux pas très bons.

 

Ah et une lime à ongles de la marque Colored, je l’ai oubliée sur le montage :p

Le motif est sympa ceci dit, un brin kitschoune comme j’ai ça !

 

Lime Colored

 

Je suis plutôt satisfaite par l’ensemble de ces produits !

Et vous, qu’en dites-vous ?

Plutôt box mensuelle ou spécifiques comme celle-ci ? Dans mon cas, je commence à crouler sous les produits, aussi sans doute est-il mieux que je freine un peu…

Animal Crossing New Leaf : un petit break bucolique pour 3DS

ACNL logo

S’il est une série de jeux que j’ai toujours appréciée et attendue sur chaque plate-forme Nintendo, c’est bien Animal Crossing.

 

Animal Crossing (titre japonais : 動物の森, la forêt des animaux, qui résume bien le délire), ce jeu atypique, où le joueur, seul humain, emménage dans un village peuplé d’animaux plus ou moins bizarres et mignons.

Qu’est-on censé y faire ? Et bien, un peu tout et rien, cueillir des fruits, rendre service, collectionner des tenues… Toute une panoplie de choses, en essayant d’économiser pour rembourser l’emprunt de sa maison (!) et la faire agrandir.

 

ACNL logo

 

J’ai découvert ce jeu sur GameCube à l’époque. Les bases étaient déjà là : on emménage, on économise, on rembourse, on achète des vêtements et décore sa maison.

Le super point positif (hélas disparu depuis…) : il était possible d’acheter des consoles de jeux et de jouer à des grands classiques. Si, si, dans le jeu, en achetant (avec la monnaie du jeu, pas de DLC à l’époque!) des combos NES + jeu.

 

Je ne vais pas faire une chronologie détaillée, vint ensuite Animal Crossing : Wild World sur Nintendo DS (on notera les sous-titres/jeux de mots) qui introduisit la notion de multijoueur en local, Animal Crossing : A nous la belle ville ! sur Wii et son nouveau centre-ville.

 

Bizarrement, c’est un jeu sans vrai but, très libre, cependant plus restreint qu’un Sims, et pourtant très plaisant.

 

Alors, à l’annonce (enfin !) de la sortie prochaine de la version pour Nintendo 3DS du jeu, et qui plus est, d’une édition limitée de la console, j’ai craqué et précommandé.

C’était il y a quelques mois…

Vendredi dernier, après un petit stress car le suivi postal a eu quelques soucis, et un peu d’impatience (je l’avoue) car la plupart des journalistes/etc l’avaient eu vraiment bien plus tôt… Je l’ai enfin reçue !

 

Nintendo 3DS édition limitée Animal Crossing New Leaf

 

3DSXL Animal Crossing New Leaf

*J’ai pris un peu de temps avant d’enfin pouvoir y jouer, le temps de tout transférer depuis mon ancienne console et de re-télécharger le jeu*

 

Et donc, depuis vendredi soir, je joue, petit à petit, à Animal Crossing New Leaf.

Car oui, ce jeu est prenant. Et à la fois, (presque) impossible de tomber dans l’addiction : avant 9h, et après 22h, il n’y a à peu près rien à faire (ce qui était le cas des jeux précédents – même si cette fois on verra quelques exceptions aux règles).

 

Bref.

Mon personnage est généré, à la suite de questions servant à déterminer le sexe. Aléatoirement ? Un peu ? Même si je me demande si le générateur ne se base pas sur notre Mii tant la ressemblance est frappante. Néanmoins, pas d’utilisation directe du Mii comme sur l’épisode Wii.

 

La même chose en mieux ?

 

Nous arrivons en ville, et là… Première surprise, il s’avère que nous serons le maire de la ville ! (au revoir, Tortimer…)

Marie, notre assistante (du coup), se charge de nous accueillir et dès lors il est possible de s’installer.

Deuxième surprise (pour les habitués de la série) : il est possible de choisir où sera sa maison.

Mais, vraiment, en trainant Nook (le revendeur immobilier de la série) jusqu’à son endroit préféré. Une petite nouveauté toute bête mais sympa, comme la possibilité de choisir la typologie de son futur village entre plusieurs cartes avant d’arriver.

 

Il est temps de faire le tour et de découvrir à quel point le jeu a évolué, sans en avoir l’apparence.

En effet, tous les graphismes ont été revus à la hausse, tout en gardant cet aspect un peu enfantin propre à la série. Et c’est très plaisant !

De mon côté, j’hérite de la pomme, chaque village ayant son fruit spécifique. J’y reviendrai.

 

Et il est enfin tour de découvrir ses voisins-animaux, ayant chacun un caractère (coquet, sportif, …) et une race propre (chat, grenouille, koala, …).

Ils sont parfois très mignons…

 

Animal Crossing New Leaf 1

 

Parfois moins…

 

Animal Crossing New Leaf  4

 

 

De nouveaux voisins arriveront de temps en temps, et d’autres partiront, le tout avec un système « en temps réel » : il fera nuit dans le jeu et les boutiques fermeront en synchronisation avec l’horloge de la console, et les saisons défileront, amenant d’autres espèces de poissons et d’insectes et d’autres décorations dans le jeu.

Bien sûr, les événements ponctuels sont toujours de la partie ; et chasse aux insectes, concours de pêche, vente des navets … rythment la vie du joueur.

 

Animal Crossing New Leaf 3

 

En fait, l’épisode qui amène le plus de nouveautés …!

 

Cependant, les graphismes n’ont pas été les seuls à être retouchés. Je n’entrerai pas trop dans les détails, car je suis convaincue, en tant que « fan de la série », qu’une grande partie du plaisir est dans la découverte de toutes ces évolutions.

En vrac : nouveaux types d’accessoires, nouveaux objets, mais aussi nouveaux personnages (et nouvelles boutiques…).

Mais surtout, le fait d’être maire et d’avoir un pouvoir certain sur l’évolution du village. Il sera en effet, à force d’efforts pour obtenir la confiance des citoyens, et bien sûr, d’économies, possible de financer la construction de nouveaux équipements comme un pont, un puits…

Plus surprenant, il sera possible de faire des arrêtés ! Je n’en dirai qu’un : celui pour retarder la fermeture des boutiques. Et oui !

Je n’ai joué que quelques jours, et finalement, cet épisode amène déjà un beau lot de surprises pour l’habituée que je croyais être. J’en suis de plus persuadée : ce n’est que le début.

Jamais seul

 

Animal Crossing New Leaf n’est pas, à mon sens, un jeu solo. Certes, le jeu fonctionne très bien hors-ligne, et n’avoir aucun contact y jouant n’est pas une catastrophe.

Néanmoins, pour pouvoir profiter de l’ensemble des fonctionnalités et toujours en découvrir d’autres, rien de tel que d’inviter des personnes à visiter son village.

Animal Crossing New Leaf 2 C2J

 

Déjà à l’époque de Animal Crossing Wild World, je me souviens avoir partagé mon Code Ami avec de nombreuses personnes, en passant par un forum, afin de collecter tous les fruits. Mais à l’intérieur de notre petite communauté, nous partagions aussi astuces et meubles, décorations…

 

Je m’attendais donc à continuer sur cette même lancée.

Là où j’ai été surprise, c’est par le nombre de joueurs « hors cible » (nous dirons donc adultes et hommes, même si c’est de la connerie bêtise, je pense…) qui s’est rué sur le jeu et a fait des appels sur Twitter.

Les fonctionnalités en ligne ont par ailleurs été améliorées, tout en restant dans la logique Nintendo assez protectrice : une fois ami avec quelqu’un (via l’interface 3DS, et échange de codes amis), il sera possible de devenir « meilleur ami » et de communiquer avec cette personne si les deux sont en ligne, sans pour autant être dans le même village.

Et puis les fruits et autres objets sont désormais bien plus nombreux !

Bref, pas un soir sans se connecter et troquer depuis que j’ai reçu mon exemplaire.

 

On notera aussi l’ajout du fortune cookie, achetable avec la monnaie de jeu 3DS (que l’on gagne via le podomètre), qui permet de débloquer des objets Nintendo (costumes Pikmin, meuble Super Mario, casque Metroid, etc…). Pas frappant mais sympa, j’avoue que je préférais quand c’était « moins facile » de les obtenir, mais c’est mon avis de grincheuse.

Le StreetPass quant à lui permet de partager sa maison et son personnage, rendu visible dans le Village Témoin. Il sera alors possible d’acheter certains des objets présents dans les maisons des personnes rencontrées, au prix fort par contre.

 

 

En résumé, des tas de petits plus qui ajoutent encore de la valeur à ce jeu que j’attendais déjà pour les qualités de la série.

Et j’en attends encore plus, certains classiques (Kéké !) n’ayant pas encore pointé le bout de leur nez dans ma partie.

 

Vous avez une 3DS ? Essayez-le, ce sera vraiment surprenant.

Et puis, si l’envie vous prend, n’hésitez pas à me demander de visiter mon village ! Mon code ami : 3007 8190 8387

Je n’accepterai pas non plus au hasard, j’ai peur des serial creuseurs ! 😉

 

Animal Crossing New Leaf, Nintendo

~35€ jeu seul, dans toutes les boutiques de jeu vidéo habituelles et en ligne

 ~220€ bundle 3DSXL édition limitée, en ligne (attention peu de stock restant) et sans doute aussi dans quelques boutiques

Le Crème-Stick d’Annecy Cosmetics : pour parer aux premiers coups de soleil

Aujourd’hui je vais vous présenter un petit produit, qui si à la base n’y parait pas, est aussi bien fait pour les sportifs que les citadines.

 

Crème-stick solaire SPF 30 2

 

Ce produit, c’est le Crème Stick SPF 30 d’Annecy Cosmetics.

Vous vous souvenez peut-être, je vous avez présenté leur Crème des Cimes à l’edelweiss il y a quelques temps maintenant.

 

Bon, comme ça, ça fait plus produit de Décathlon que de Sephora…

Sauf que, une fois que l’été commence à arriver, un peu comme maintenant, par surprise, il s’avère bien pratique d’avoir un petit produit de secours dans son sac à main : stick pour les lèvres, et en dévissant l’embout, crème solaire.

 

En effet, on allie protection des lèvres, toujours utile, et crème protectrice, quand le soleil pointe son nez. Exit les coups de soleil, et bonjour le bronzage !

J’y retrouve un peu l’effet des BB Creams coréennes, qui me permettent d’éviter de ressembler à une écrevisse sans pour autant m’inquiéter de mon exposition.

Avouez-le, pour dimanche dernier, ça vous aurait été bien pratique !

 

Encore une crème très satisfaisante pour cette marque française qui décidément sait proposer des produits à la fois pour montagnards purs et durs mais pas que !

Qui plus est, toujours en respectant ses valeurs : innovation mais tout en cherchant à diminuer l’impact sur l’environnement 🙂

 

Crème Stick SPF 30, Annecy Cosmetics~13€ sur le site de la marque