Catégorie : Voyages

Aujourd’hui, le 17 octobre : des chewing-gums au café et une boisson aux fibres alimentaires

Rien de bien génial à signaler aujourd’hui, je suis restée coincée dans la résidenc : beaucoup de travail à faire.

J’ai tout de même goûté deux choses :

Miero Fiber, une boisson que je croyais énergisante. Encore un truc avec des fibres alimentaires ! (J’avoue que j’aurais pû deviner au nom…). Remarque, comme les Coréens ne mangent franchement pas beaucoup de fruits et légumes (vraiment ! je n’ai mangé rien d’autre que du chou en soupe, à part dans le curry avec des rares pommes de terre et carottes – aucun fruit), finalement ça ne m’étonne pas trop … Il faut bien compenser si l’on espère ne pas trop avoir le ventre en vrac ?

En tout cas, c’est pas mauvais, mais ça n’apporte rien de fou non plus.

 

Autre test du jour : le chewing-gum « au café », le « Arabica Coffee » (si, c’est bien ce qu’il y a écrit). Franchement… Je ne sais pas. En ouvrant le paquet, ça sentait plus le Nutella que le café. Au goût… une sorte de mélange très bizarre chocolat-café vraiment pas super bon, et par contre super sucré. Berk.

 

 

 

Le sens du détail tout de même avec trois types d’emballages différents.

Je me souviens que certains chewing-gums ici avaient des jeux dans l’emballage, mais je n’en ai plus retrouvés… T_T

 

Et donc voilà, c’est tout !

J’avais prévenu que ce n’était pas fou… A demain !

Aujourd’hui, le 16 octobre : de l’Objective-C, une boisson fade au pin et une glace aux « pierres précieuses »

Bonjour à tous,

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie, qui sera sans doute moins intéressante pour certains, et qui en tout cas aura une bien moins belle mise en forme car je l’espère quotidienne.
J’y écrirai ainsi au jour le jour ce que j’ai pu faire. Sachant que toutes les journées sont loin d’être passionnantes !

Voici donc, aujourd’hui, le 16 octobre 2011.

 

Aujourd’hui, je me suis levée tard, et j’avais pas mal de travail à faire, aussi je ne suis pas vraiment sortie.
En effet, cela fait maintenant une semaine que j’essaie (en vain !) de virtualiser un OS X afin de pouvoir programmer de l’Objective-C avec mon PC avec XCode (j’avais déjà une autre solution sans XCode mais c’est bien moins sexy). Je n’ai pas encore gagné au Loto et donc je ne pouvais pas trop me permettre un achat de MAC… Bref. Ca y est ! C’est réussi !

J’ai tout de même eu l’occasion de goûter des nouvelles choses, une boisson et une glace.

La boisson tout d’abord : le « Pine Bud Drink » (Coréen : 솔의눈, « Soluinoul ») ou boisson de bourgeon de pin de la marque Lotte (comme 99% des choses ici). Je m’attendais à quelque chose d’assez fort en goût, comme j’adore les bonbons à la sève de pin. Mais non, c’est juste fade et sans vrai goût. Je ne crois pas que j’arriverai à finir la canette… T_T


Sur le site internet des boissons Lotte (oui il y a un site pour ça), cette boisson est rangé dans la catégorie « Santé ». Le petit slogan sur la canette veut dire quelque chose du genre « Vous rafraichira de votre bouche au sommet de votre tête ». Je ne suis pas convaincue… On notera tout de même la merveilleuse publcité avec un écureuil qui siffle…

 

J’ai goûté aussi aujourd’hui la glace « Jewel Ice Bar » de… la marque Lotte, si si.

Je l’ai choisie car elle ressemblait vaguement à un sorbet (je ne mange pas de crème glacée), et le côté « jewel » m’a quand même bien intriguée.

Côté goût, c’est plutôt pas mal. Un peu sucré, pas du tout crémeux. Le côté « jewel » se trouve, je suppose, dans les morceaux de glaçons légérement colorés qui se trouvent dans la glace (!). C’est étonnant, mais pas non plus à se casser les dents.

Là où c’est vraiment bizarre pour une glace, c’est qu’elle est censée être « bonne pour la santé » (oui, décidemment). Elle contient en effet de la vitamine C (25mg) et des fibres alimentaires (2,8g …?!?) pour « seulement » 75kcal. Je ne sais pas franchement quoi penser des fibres alimentaires. C’est censé être une glace de régime ?

 

 

Liens utiles :

 

 

 

Humeur du jour : bonne

Santé : pas trop mal (j’ai eu une très grosse bronchite, je continue de tousser un peu), boostée par un café

Ongles du jour : Milk Creamy Nail de chez Skin Food, fraichement acheté, référence PK001.

Super joli et facile à appliquer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seoul International Fireworks Festival 2011

Samedi 10 octobre 2011, je suis allée à Séoul malgré les nombreuses heures de bus que ça implique…

En effet, j’avais vu, la semaine précédente, une affiche sur un immeuble :

Vu de loin, on ne se rend pas forcément compte, mais cette affiche faisait état du festival international des feux d’artifices à Séoul !

J’adore les feux d’artifices depuis toujours, je ne pouvais vraiment pas manquer ça, alors après une journée à Myeong-dong (le quartier des boutiques de cosmétiques, si si) dans la foule japonaise (je n’avais pas prévu leurs congés justement le lundi ce qui leur faisait un long week-end pour profiter de Séoul), nous nous sommes rendues au Hangang Park de Yeouido (comprenez, à côté du fleuve qui traverse Séoul).

Tout allait bien… Jusqu’au métro… Station Yeouinaru.

Je n’ai simplement jamais vu autant de monde dans une station de métro. Jamais. Nulle part.

Les photos parleront d’elles-mêmes… (clic pour agrandir)

 

 

 

 

Oui elles sont plutôt floues, mais il faut dire que j’essayais de survivre, il faisait une chaleur à n’en plus pouvoir, et les petites mémés coréennes sont plutôt vindicatives quand il s’agit de défoncer tout le monde en passant.

Bon, on a quand même fini par réussir à s’en sortir, puis à nous trouver un endroit pas trop mal, en face de la rivière Hangang. Bon, à partir de là, tout était magnifique, mais l’iPhone n’est pas roi pour faire des photos la nuit, alors je n’ai rien de spécifique à vous montrer… Si je trouve plus tard des photos ou vidéos, je mettrai à jour l’article.

Bref.

Le festival international des feux d’artifices de Séoul est organisé par Hanwha, une entreprise de feux d’artifices coréenne. Forcément 🙂

Chaque année, trois pays y participent, pour un spectacle d’environ 1h30, lui-même composé donc de trois feux bien différents.

En 2011, ce fut le Japon, le Portugal et la Corée qui ont pu nous offrir un merveilleux spectacle. Je n’avais jamais vu de feux aussi colorés et diversifiés, vraiment.

Chaque bombe avait plusieurs couleurs, détonnait en deux ou trois fois, avec des effets super impressionants. Le tout était énorme, rien à voir avec les bombes toutes petites de Disneyland (même si je les aime aussi…) faites pour ne pas réveiller les voisins !

Bon, en cherchant, j’ai quand même trouvé quelques images de Hee-Bom Kang (que je connais pas, mais ce sont ses photos, vous êtes prévenus) qui représentent bien ce que je veux dire.

Enorme et multicolore

 

Une bombe se décompose après une grosse explosion en plein de petits feux

 

La vue sur Séoul à l'arrière (!!)

Pour rigoler je mets quand même une photo prise avec mon iPhone (mais en petit parce que les autres sont vraiment plus belles…) :

Franchement, j'ai rigolé en voyant cette photo de la loose.

Bien bien bien… 

En repartant pour Jeonju le soir-même, nous avons croisé vu l’affiche dans le métro :

 


Je l’aurais bien prise mais elle était drôlement bien accrochée ! Donc tant pis.

En tout cas, plus tard dans le mois, a lieu un autre festival international de feux d’artifices, cette fois à Busan. Ca me tente bien !

Liens utiles :

 

Départ de France, arrivée en Corée, Emirates Airlines, Dubaï

NB: J’avais commencé par rédiger l’article en intégrant les photographies au corps, mais finalement ce n’était pas très lisible, ni franchement utile. J’ai donc préféré faire une sorte de galerie, j’espère que ça ira mieux comme ça. 

L’année dernière, quand j’ai eu l’occasion pour la première fois de me rendre en Corée, je suis partie avec la compagnie Asiana Airlines.

Elle n’était pas trop mal -sans plus-, alors quand l’occasion s’est présentée de passer par Emirates Airlines, j’avoue que j’ai pas mal insisté.Il faut dire que j’avais un argument de taille : 30kg de valise pour Emirates contre 20 avec les autres. Et une escale à Dubaï (un point faible pour certains, un point fort pour moi : Dubaï !!).

Dès la réservation, j’ai été ravie par le service : possibilité de choisir sa place sur les vols en cliquant à même un plan détaillé de l’avion, et même ses plats selon son régime alimentaire (parmi un choix énorme). Et puis… Il y a eu… l’A380. A l’intérieur, grand confort (relativement à une classe économique, bien sûr).

Les postes à chaque fauteuil sont plutôt accueuillants, je n’en avais jamais vu avec la télécommande sous l’écran d’ailleurs. Et un choix de films de folie ! Plein, dont des originaires de plusieurs pays, dont la France, une tonne de Disney, des nouveautés, etc.

Pour résumer, on a bien été choyés : serviettes chaudes pour les mains, repas plutôt bons…

C’est sûr que ça reste de la classe éco, mais avec un très bon service.

L’escale à Dubaï durait entre 1h30 et 2h (je ne me souviens plus bien). En tout cas, juste assez pour faire un tour rapide de la moitié des boutiques (nous sommes partis dans un sens et n’avons rien vu de l’autre) et manger un repas rapide. J’ai personnellement plutôt apprécié le fait de pouvoir se dégourdir les jambes et prendre un peu l’air, mais je n’avais AUCUNE envie de retourner dans l’avion après… Enfin…

L’aéroport (enfin sa zone de transfert) est à l’image de ce que je m’imagine de la ville : très grand, beau, grandiloquent. Je ne regrette pas et j’espère pouvoir faire un tour de l’autre côté à mon retour. (Surtout que le McDo était de l’autre côté… Il doit sans doute y avoir un menu spécifique ? Le McDubaï ?).

Le bon point est aussi que les Euros sont acceptés, et que par ailleurs les produits « locaux » ne sont pas chers. Je n’ai pas eu le temps de réflechir aux produits du type téléphones, ordinateurs ou consoles ni de vraiment convertir les prix alors je ne saurais trop dire si pour ces produits cela vaut le coût. Par contre, la monnaie est rendue en Dirhams des émirats arabes ! Je me retrouve maintenant en Corée avec des Euros, des Dirhams et des Wons…

Voilà ce fut un court rapport mais finalement il n’y a pas tant de choses à dire !

Se souvenir :

– Emirates Airlines est une très bonne compagnie avec un excellent rapport qualité-prix (deuxième compagnie la moins chère après Asiana Airlines sur un vol Paris – Séoul AR).

– La zone de transfert de Dubaï est COOL !

 

 

Lien utile :

 

Bienvenue à l’université de Chonbuk !

Voici déjà presque trois semaines que je suis arrivée à l’université de Chonbuk.
Comme elle fera désormais partie intégrante de mon quotidien, une petite présentation ne fera sans doute pas de mal !

Voici tout d’abord un petit plan – screenshot du site en Flash de « visite interactive » – (clic pour taille réelle) :

Plan du campus de Chonbuk
Plan du campus de Chonbuk (capture du site internet)

Donc ça se voit, le campus est ENORME. On y trouve, en plus des bâtiments « scolaires », des magasins, une librairie, des bibliothèques, un cabinet de dentistes, des coiffeurs, …

Il s’agit de l’une des dix plus importantes universités de Corée, et la principale de la province du Jeollabuk (« Jeollabuk-do »), dont Jeonju, la ville où elle se trouve, est la capitale.

Elle accueille environ 30 000 étudiants (!!), ce qui est assez perturbant quand on arrive de France.

Elle peut faire penser en certains points à un campus à l’américaine, une sorte de mini-ville dans la ville. S’y accolle d’ailleurs une sorte de petit centre-ville (en plus du centre-ville normal, le « gaeksa »), dont on devine que le développement fut lié à celui de l’université. On l’appelle quartier de la vieille porte (« gujeongmun » ce qui est lié à l’histoire de la ville, que j’essaierai de vous raconter).

Quartier de la vieille porte, de nuit
Quartier de la vieille porte, de nuit

La légende sur le plan indique là où se trouve la résidence où je loge actuellement. Elle est plutôt belle, toute neuve (2009).

Vue sur la résidence, université de Chonbuk
Vue sur la résidence, université de Chonbuk

 

Pour les adeptes de technologies, je dois dire que c’est tout de même un grand plaisir d’utiliser sans cesse… une puce NFC ! En effet, pas de carte étudiant, mais une puce rattachée à un strap pour téléphone, peut servir à entrer dans la résidence, dans les chambres, mais aussi à manger à la cantine…

 

Voilà, c’était un (bref) aperçu de l’université de Chonbuk. J’essaierai d’en dire davantage, au fur et à mesure que je visiterai et prendrai des photos !

 

Liens utiles :

  • Le site de l’université de Chonbuk (en coréen, en anglais, en chinois, en japonais, et même en français (!!)). Je vous conseille d’y faire un tour, vous pourriez – qui sait ?- m’apercevoir ça ou là, comme j’ai eu la chance de participer à un photoshoot de l’université l’année dernière… 😉
  • Le site de la résidence, j’habite au troisième bâtiment « Chambit », si vous voulez y jeter un oeil. (Facilities>Chambit dorms).