Catégorie : Divers

Morceaux de Sucre devient Kuroe.fr !

Il était temps.

C’est en tout cas ce que je me disais depuis quelques mois, alors que ces pages restent assez vides…

Temps de reprendre le blog, le dépoussiérer un coup, lui donner une identité plus fraiche et plus en ligne avec mon moi de 2019.

Il faut dire, ironie du sort ?, que je ne mange presque plus de sucres depuis 2018 – ça coinçait déjà un peu.

Mais surtout, à l’envie d’écrire s’est ajouté l’envie de me servir de cet endroit comme un endroit pour vous compter la vie qui m’attend : je pars vivre au Japon en mai !

Et oui, mai, presque demain, il faut dire que cela s’est joué rapidement – enfin le moment de lier la passion pour ce pays du bout du monde et d’y mener une vie « normale », « quotidienne » même.

Tout s’affine désormais et petit à petit je mets en place les canaux de communication qui me serviront à compter la différence, la ressemblance, aussi pour aider les amis et les étrangers qui souhaiteraient découvrir ce pays que j’apprécie tant.

Du coup, vous vous trouver désormais sur kuroe.fr.

logo kuroe

Quid de ce nom ? C’est en fait assez simple :

Chloé – クロエ en japonais, « kuroe ».

Un nouveau nom potentiellement fourre-tout, pas délimité dans le temps ni dans l’espace, jusqu’à ce l’envie me prenne de tout changer à nouveau. Il faut dire que ce blog, ouvert en 2007, en a déjà vu de toutes les couleurs – et j’espère que ce n’est que le début !

J’ai commencé les travaux – ceux-ci ne sont pas finis, attendez-vous à voir par-ci, par-là, des coups de peintures et changements divers.

D’ici mai, espérons-le, quelques notes déjà, mais en attendant vous pouvez déjà me retrouver :

Sur Instagram, par ici,

Sur Facebook, par là.

またね! à bientôt !

Les grains de kéfir : la recette d’une boisson magique

Bonjour à tous,

J’aimerais vous présenter aujourd’hui une petite découverte récente (bien qu’apparemment déjà bien à la mode !) : le kéfir.

Il existe deux sortes de kéfirs, celui de lait et celui d’eau (ou de fruit). Je vous parlerai ici de ce dernier.

Il s’agit dans les deux cas d’une sorte de grains, un mélange de levures et bactéries qui dans notre cas avec de l’eau et des fruits produisent une fermentation pour une boisson santé. Pleine de probiotiques, elle améliore la digestion et le système immunitaire.

Leur origine est assez méconnue, elle se place tantôt en Asie centrale (Mongolie) tantôt en Asie plus orientale (Japon).

J’en avais entendu parler plusieurs fois et c’est par hasard dans une application de partage entre voisins que j’ai eu l’occasion d’en récupérer.

Car les kéfirs sont avant tout les grains du partage : dans un bon environnement, ils ne font que se dupliquer et ils sont rapidement bons à être donnés à quelqu’un d’autre.

C’est aussi ainsi que j’ai eu ma première recette, que je vais vous partager :

Pour un litre de kéfir :

  • 70 grammes de kéfir
  • 4 cuillères à soupe de sucre roux (plus de sucre ne rendra pas le résultat plus sucré mais plus alcoolisé !)
  • 1 litre d’eau
  • Un demi-citron bio (ou a minima non traité)
  • 2-3 dattes
  • 2-3 figues séchées

⚠️ Attention à ne jamais utiliser d’ustensiles en métal avec le kéfir

Vous pouvez alors mettre l’ensemble dans un grand contenant et le laisser reposer de 48 à 72h à l’abri de la lumière (sous un torchon par exemple), à température ambiante.

Une fois prêt, l’ensemble des fruits remontera naturellement car la fermentation produit des gaz. Il ne reste alors qu’à filter le tout en jetant fruits et en récupérant les grains.

Le liquide ainsi obtenu est votre eau de kéfir. Une boisson désaltérante à placer au frais.

Je vous conseille d’en boire un à deux verres par jour, par exemple au lever et au coucher.

Les grains quant à eux peuvent être rincés et réutilisés soit immédiatement (avec cette recette ou une autre), soit plus tard. Le cas échéant, il est possible de les conserver au frais avec de l’eau et du sucre qu’il faudra remplacer chaque semaine. Il continuera à se dupliquer tranquillement dans son coin !

Les variantes de recettes sont quant à elles infinies, j’ai par exemple essayé en remplaçant l’eau par du thé vert (il faut bien attendre qu’il ait refroidi), c’était vraiment pas mal ! En avez-vous d’autres ?

Petite recette de tablettes pour lave-vaisselle maison !

Bonjour à toutes et à tous !

Le hasard faisant bien les choses et la curiosité faisant son oeuvre, je me suis mise en tête dernièrement d’essayer de remplacer les tablettes pour lave-vaisselle de supermarché par une version faite à la main.

J’ai regardé plusieurs recettes mais il a fallu du temps pour que je n’ai plus de tablettes sous la main et que je sois en magasin bio pour acheter les bons ingrédients…

Enfin les voilà !

Les tablettes éco-friendly !

De toutes les versions que j’avais pu trouver (il y en a même des liquides), celle-ci est de loin la plus simple, aussi je vous en livre la recette :

  • 60 grammes de cristaux de soude
  • 60 grammes de bicarbonate
  • 60 grammes de gros sel
  • 60 grammes d’acide citrique
  • 20 gouttes d’huile essentielle (j’ai choisi la lavande, j’imagine aussi qu’on peut simplement s’en passer)

Il suffit de tout mélanger, puis d’ajouter peu à peu de l’eau jusqu’à ce qu’il soit possible de travailler la « pâte » comme des boules de neige.

Pour former les tablettes, l’idéal est de se servir d’un bac à glaçons comme d’un moules. Attention à bien tasser la pâte pour éviter les bulles d’air !

Ca peut gonfler un peu, dans mon cas j’ai re-tassé le tout quelques heures plus tard puis j’ai laissé séché toute une nuit.

Une fois bien sec, ça se démoule tout seul ! Il ne reste plus qu’à les stocker à l’abri de l’humidité et le tour est joué.

Dans mon cas le résultat est parfait : pas de traces sur les verres, et des pastilles qui sentent super bon. 👌

Ca limite : les déchets, les dépenses (le prix des ingrédients est rapidement compensé), c’est tout gagnant.

Qu’en dites-vous ?

Une bonne idée cadeaux : Carteland !

Logo Carteland

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, une petite idée last minute de cadeau de Noël avec Carteland : un site proposant de l’impression de photos au format calendrier, faire-parts…

J’avoue que je connaissais le concept mais que je ne m’étais jamais lancée, et puis au final, pourquoi pas ?

J’ai donc passé quelques heures à fouiller dans mes photos pour en choisir suffisamment pour deux cadeaux : un calendrier personnalisé et des photos magnétiques.

Pour le premier, j’ai choisi le format A3 et euh… c’est super grand ! Je ne dévoile pas toutes les photos afin de garder la surprise pour Noël, mais j’ai été vraiment agréablement surprise.

Le papier est bien brillant, je ne m’attendais pas à un si joli rendu.

Profitons-en par ailleurs pour parler de l’interface qui m’a permis de faire le calendrier, je l’annonce tout de suite je ne me suis absolument pas servi de toutes les options (je me connais, ça m’aurait pris l’année). Il est en effet possible sur ce modèle outre de choisir une ou plusieurs photos avec ou sans motifs d’ajouter des dates spécifiques comme les anniversaires. De mon côté ça sera fait au feutre au fur et à mesure :p

Le petit bémol, c’est en Flash, mais bon, j’imagine que c’est encore le passage obligatoire pour ce type de produit.

Il est donc ainsi possible de choisir pour chaque page les photos (que l’on peut au préalable télécharger et qui peuvent se sauvegarder pour réutilisation, donc si ça peut prendre un peu de temps au début c’est pas vraiment perdu !), la mise en page, ajouter ou enlever du texte…

Le site prévient par ailleurs si la qualité des photos est insuffisante pour éviter les mauvaises surprises.

Pour les photos magnétiques, j’ai choisi un pack assez neutre mais il en existe plusieurs y compris des thématisés, donc ça peut aussi faire une chouette idée pour un mariage ou une autre occasion.

Moi, j’en ai profité pour en prendre pour moi et à offrir – oui, il y a 12 photos, assez pour tout le monde !

Petit aperçu… Encore une fois pas tout pour garder la surprise 😉

C’est vraiment sympa et la qualité plutôt pas mal : encore une fois, il est possible d’ajouter des mots et des formes, même si je suis restée sur des choses assez simples de mon côté.

Je l’avoue, ça a été une bonne surprise, notamment avec une livraison qui a été super rapide dans mon cas (quelques jours à peine).

Côté tarifs, je ne saurais pas comparer à la concurrence mais par rapport à un calendrier de papeterie par exemple, cela se place à un prix équivalent : une petite vingtaine d’euros.

Les photos magnétiques quant à elles revenaient à une quinzaine d’euros, et je viens de voir que différentes offres sont présentes sur le site pour les fêtes (de -15% à -40%), ça peut être l’occasion de se lancer.

Alors, tentés ?

Très bonne année (et quelques nouveautés…)

Bonjour à tous !

Et oui, cela faisait vraiment un moment que je n’avais pas rédigé sur le blog. A chaque fois j’ai essayé de m’y remettre, mais disons que cette fois j’avais une bonne raison puisque j’ai changé de ville, et pas qu’un peu puisque je vis désormais à Lyon.

Et oui, lasse de la vie francilienne (fatigante malgré ses nombreuses opportunités), j’ai trouvé un nouvel emploi dans un secteur qui me plait (le jeu vidéo !) et me voici dans la « capitale des Gaules » depuis un peu plus d’un mois.

Lyon - Fête des Lumières 2015
Lyon – Fête des Lumières 2015

La bonne nouvelle c’est que j’ai d’ors et déjà trouvé de nouveaux partenariats sur place (mais pas que), et espérons que je saurais trouver le temps et le cœur de m’y remettre à fond ! Car six articles seulement en 2015, c’était vraiment léger et je m’en excuse – fort heureusement certains de mes articles semblent immortels (notamment le tutoriel sur Gmarket, à remettre à jour, mais aussi ma revue du Durcisseur Hérôme, qui est toujours un de mes chouchous !). Sinon le blog aurait sans doute vécu une triste mort…

Mais me revoilà donc, avec un article sous le coude qui paraîtra sous peu. 🙂

Je vous souhaite donc une très belle année, que tous vos vœux les plus chers prennent forme en 2016, et à très bientôt !

PS : J’en ai profité pour « rhabiller » le blog, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, et ne soyez pas étonnés si ça bouge encore un peu – work in progress!